Un danger dans la chambre de votre bébé : Le tapis en mousse

Le temps passe vite : Le nouveau-né d’hier est soudain prêt à trotter par terre.

Afin de protéger leurs bébés à la fois des chutes et du froid, de nombreux parents optent pour des tapis en mousse, notamment le célèbre modèle puzzle.

Or, cette solution « facile » cache un danger sanitaire conséquent, découvrons lequel…

La face cachée d’un produit ultra-populaire

Les tapis en mousse pour enfants peuplent aujourd’hui les foyers. Parmi les facteurs de leur popularité : La modulabilité, la facilité d’entretien, et surtout, le prix extrêmement abordable.

Cependant, leur composition est très inquiétante. 

En effet, les articles en mousses contiennent très souvent d’importantes quantités de formamide.

Le formamide fait partie des substances dites « CMR » : classées comme cancérogènes et/ou mutagènes et/ou toxiques pour la reproduction. Depuis 2013, la commercialisation des jouets en mousse destinés aux moins de 3 ans est interdite dans toute l’union européenne s’ils contiennent plus de 200 mg/kg de formamide.

Les tapis en mousse répondent ainsi aujourd’hui à deux cas de figure:

1er cas : Fabrication dans un pays réglementant l’utilisation du formamide, tel que les membres de l’Union Européenne.

2ème cas : Fabrication dans un pays sans réglementation notable à ce sujet, tel que la Chine.

Une industrie irresponsable

Il ne suffit pas de choisir une marque européenne, car les fabricants sont susceptibles de modifier leur production en fonction du pays ciblé.

C’est ce qu’a révélé en 2017 une enquête de l’ONG française « 60 millions de consommateurs » au sujet de l’enseigne « Toys R Us ». Celle-ci a admis qu’elle adaptait le taux de formamide selon la réglementation des pays de destination.

C’est pour le moins scandaleux.

Quid du Maroc ?

Au maroc, il n’y a justement pas de réglementation sur le formamide et la majeur partie des tapis puzzle, vendus en magasins de jouets ou en grandes surfaces, proviennent de Chine.

Face à ce constat, il est aujourd’hui critique d’informer les parents des dangers de ce choix, et de les orienter vers des alternatives plus saines.

Les tapis à poils ras sont notamment un choix intéressant si on en aspire régulièrement la poussière, et qu’on aère la pièce. Longtemps soupçonnés d’être un nid à acariens et donc un facteur d’allergie, aujourd’hui de nouvelles études suggèrent que les acariens préfèrent le noir et l’humidité et sont donc beaucoup plus présents dans la literie.

Par ailleurs, différentes marques proposent aujourd’hui des solutions sur mesure en tissu.

En conclusion, un retour aux basiques est le bienvenu.

Laisser un commentaire

Chat
1
Besoin d'aide ?
Bienvenue chez Lalla Nature,
Comment puis-je vous aider?
//